Le rythme de travail à la maison est bien différent du rythme de travail au bureau, loin de vos collègues, de votre manager , seul face à vos missions quotidiennes. 

Entre les jeux de vos enfants dans la pièce d’à côté et le voisin qui a décidé de refaire son intérieur grâce à sa merveilleuse perceuse, trouver un endroit calme et propice à la concentration est devenu compliqué.

Surtout dans le contexte actuel, avec quasi aucunes activités culturelles où sorties. La motivation se retrouve au plus bas.

 C’est pour celà qu’aujourd’hui nous allons vous présenter la méthode Pomodoro. Grâce à elle vous gagnerez en efficacité et en motivation!

L'origine de la méthode Pomodoro

La méthode Pomodoro, nous la devons à un homme : Francesco Cirillo, auteur et entrepreneur.

Alors qu’il était étudiant à l’université dans les années 80, il cherchait un moyen d’améliorer sa concentration pour étudier ses cours à la maison.  

Après de longues réflexions, il en conclut qu’il lui fallait trouver une méthode de travail efficace et l’idée qu’il a trouvé fût de:

  1. diviser son travail en petites tâches, 
  2. se fixer un temps imparti pour terminer une tâche,
  3. se chronométrer pour améliorer sa productivité.

A l’origine, Francesco utilisa du papier, un crayon et surtout un minuteur mécanique en forme de tomate (qui se dit Pomodoro en italien d’où le nom de la technique).

Comment préparer la méthode Pomodoro chez soi?

Pour la préparation de cette méthode rien de plus que de suivre ces quatres étapes:

  • listez chacune des choses à faire
  • découpez les en petites tâches très précises d’environ 25 minutes (on appellera alors chaque tâche effectuée des pomodori)
  •  Fixez des temps de repos entre chacune de ses tâches (5 à 10 minutes),
  • Isolez vous et éliminez tout ce qui peut parasiter votre concentration.

C’est vraiment important de suivre chacune de ses étapes avant de commencer à travailler parce que l’objectif de la méthode Pomodoro est que de vous donner le coup de pouce dont vous avez besoin pour entamer une tâche, ne de plus avoir peur de la charge de travail qui vous attends mais d’y aller pas à pas, de ressentir un sentiment d’accomplissement à la fin de votre journée de par les nombreuses petites tâches accomplies ce qui vous valorisera et vous motivera à plus long terme. 

Noter que la période des 25 minutes provient de la méthode initiale mais que vous pouvez l’adapter en 30 ou plus selon votre habitude de travail. A partir du moment où la répartition avec les pauses reste égale, la méthode  fonctionnera toujours.

De plus, soyez réaliste dans la répartition des tâches sinon vous perdrez en motivation lorsque vous arriverez au boût d’une tâche après une heure alors qu’elle ne devait durée que 25 minutes et qu’il vous en reste encore une dizaine d’autres de prévus.

La méthode Pomodoro, étape par étape

Concrètement, la technique repose en cinq étapes :

  1. Choisir quelle tâche effectuer,
  2. Lancer le minuteur pour la durée choisie,
  3. Travailler sur la tâche, à un niveau de concentration de 100%,
  4. Noter la tâche comme effectuée et prendre une pause,
  5. Tous les quatre pomodori, prendre une pause plus longue.

Le choix de la tâche

Sachez d’abord qu’il n’y a pas de rêgle à ce niveau là mais que même si l’on a tendance à choisir de réaliser la tâche la plus compliquée en premier, l’idéal serait de fixer les tâches indépendamment des autres de sorte que si votre humeur change entretemps, vous pourrez la réaliser quand même quelque soit votre degré de motivation du moment.

Activer le minuteur

Comme dit plus haut, même si le temps de base d’un pomodori est fixé à 25 minutes, à vous de voir combien de temps vous avez vraiment besoin pour effectuer la tâche choisie.

Vous pouvez utiliser un vrai minuteur si vous en avez un et le goût pour le vintage mais sinon il existe de nombreuses applications comme:

  • Toggle : une application multidevice payante qui vous permettra de fixer les tâches dans votre calendrier de sorte que vous pourrez avoir un suivi du temps consacré à vos tâches durant toute la semaine.         
  • Clockify : Tracker et feuille de temps entièrement gratuit pour les équipes
  • PomodoneApp: Une autre application payante mais à prix accéssibles et dont les tâches peuvent être implémenter à partir de gestionnaires de tâches tel que Asana ou Trello. De plus vous pouvez y ajouter les temps de pauses.

Booster sa concentration

Même si la tentation de mettre le minuteur sur pause est grande ne le faite pas. Trop d’interruptions casseras votre rythme. En effet,le cerveau à besoin de plusieurs minutes avant de se focaliser entièrement sur la tâche que vous êtes occupé à accomplir et s’interrompre trop vite et trop souvent vous empêchera de garder votre concentration et votre travail perdra en qualité.

C’est pour cela que le choix d’un lieu calme sans aucune distraction est très important. Celà peut être votre bureau, votre chambre, le salon, la bibliothèque, le grenier… A partir du moment où la pièce est bien chauffée mais pas trop pour ne pas s’endormir, bien aérée pour oxygéner votre cerveau et améliorer votre concentration. 

De plus votre esprit sera plus enclin à la concentration s’il est sollicité sur une courte durée. C’est la raison pour laquelle le choix du temps de vos pomodoris ne devrait pas excédé les 30 minutes.

Après l'effort, le réconfort!

Lorsque vous aurez notez la tâche accomplie comme effectuée, c’est le moment de prendre une pause.

Durant cette pause, vous pouvez soit vous relaxer en faisant totalement autre chose. Une séance de méditation, regarder vos e-mails, des vidéos, vos réseaux-sociaux… Ou faire une auto-analyse des tâches accomplies.

En prenant du recul, vous pourrez voir les points positifs et négatifs de ce qui a été réalisé et vous pourrez en tirer les conclusions pour vous améliorer sur les prochaines sessions de Pomodoro.

En plus, vous ressentirez un sentiment de récompense et de valorisation personnelle.

Au final, cet analyse rendra vos prochaines séances de Pomodori plus efficace puisqu’elles seront mieux calibrées en fonction du temps réel que vous prenez pour les effectuer en une journée avec des tâches uniquement essentielles.

A noter aussi, que vous pouvez relever toutes les distractions auxquelles vous avez dû faire face durant la séance pour ne plus en subir l’influence à l’avenir.

Une pause plus longue après 4 Pomodoris

Votre cerveau a besoin d’un temps de repos pour recharger ses batteries et être de nouveau d’attaque pour le prochain Pomodori.

Si celui-ci arrive à saturation en travaillant une journée entière sans repos, vous arriverez dans une situation contre-productive dans laquelle vous ne serai plus efficace.

Ne tirez donc pas trop sur la corde et écoutez votre corps, si alors que vous êtes sur une séance de plus 4h d’affilés, et qu’un mal de crâne ajouté à un sentiment de fatigue vous envahit, faites un break!

Prenez vraiment le temps de décompresser, profiter de votre entourage et des loisirs qui vous passionnent cela vous remonteras le moral surtout en cette période maussade.

Pourquoi la méthode Pomodoro à un impact psychologique positif

Pour commencer, des tests expérimentaux ont prouvé que les pauses régulières permettait la consolidation de la mémoire et de la concentration.

Lorsque vous vous relaxer en regardant une série par exemple, le cerveau va pouvoir réorganiser les informations implémentées durant la période de travail précédante et ainsi lorsque vous reprendrez après votre pause, vous aurez les idées plus claires et serez plus apte à vous concentrer entièrement sur la tâche à accomplir puisque seules les pensées importantes occuperont votre esprit.

C’est d’ailleurs l’objectif de la stratégie Pomodoro que l’agilité intellectuelle soit favorisées grâce au repos du cerveau et ainsi faire face à la gestion de différents projets de front.

La deuxième chose à savoir, c’est que méthode repose sur trois principes psychologiques.

Le principe de récompense

Le sentiment d’accomplissement et d’avancé après chaque Pomodori nous remplis de joie parce que l’on sait qu’il y a la pause qui nous attend après.

Le transfert d’une tâche vers un Pomodori

Le principe du transfert consiste à reporter un désir inconscient (avancer sur une tâche) sur un autre sujet (regarder une série ).

Donc, La tâche perd son aspect ennuyeux puisqu’il devient le moyen d’atteindre sa récompense.

La valorisation personnelle

Dans la méthode, le regard ne se porte plus sur le travail lui-même mais sur les Pomodoris accomplis.

Cette observation permet de quantifier de manière concrète le boulot accomplit tout au long de la journée .

Après chaque Pomodoris accomplit, notre sentiment d’autosatisfaction grandit et nous pousse à être plus motivé pour continuer le lendemain..

Catégories : Organisation

Olivier

Expert FASTUP, Olivier partage ses meilleurs conseils sur ses domaines de prédilection que sont la Stratégie d'entreprise, la Transformation Digitale et le Marketing/Vente 2.0.