Le Growth Hacking désigne l’art et la manière d’utiliser des astuces plus ou moins automatisées pour accroître sa visibilité et la croissance de son entreprise. Littéralement « piratage de croissance », le growth hacking est le plus souvent défini comme une stratégie, un ensemble de techniques marketing, voire même un état d’esprit permettant d’assurer à votre PME une croissance forte et à faible coût. Il est souvent illustré par l’initiale anglaise AARRR pour Acquisition, Activation, Rétention, Referral et Revenu.

Le terme de growth hacking fut essentiellement utilisé à l’origine pour décrire des stratégies marketing de développement utilisées par des start-ups de l’économie digitale. Le terme a d’ailleurs été popularisé par Sean Ellis, responsable de Dropbox. Il s’applique également désormais au sein d’entreprises « traditionnelles ».

Nous vous proposons 5 techniques très simples que vous pouvez utiliser dès maintenant, peu importe la taille de votre entreprise et votre secteur d’activité.

1. Définissez le « Vrai Nord » pour croissance de votre PME

Le terme « Growth Hacking » est devenu populaire grâce à Sean Ellis en 2010, qui a déclaré qu’« un Growth Hacker est une personne dont le Vrai Nord est la croissance ».

C’est aussi simple que ça.

Pourquoi est-ce important? Parce que cela signifie que le Growth Hacking est différent du marketing classique. Le marketing est à la recherche d’un retour sur investissement pour justifier la dépense. Le Growth Hacking consiste à transformer votre petite entreprise en quelque chose de plus durable, de plus puissant et de plus rentable. Cela signifie définir votre boussole pour le «Vrai Nord» de la croissance, où chaque décision prise est axée sur cette fin.

2. Créez une expérience utilisateur irrésistible

La première impression sur le web est déterminante.

Pour parvenir à séduire, rassurer et convaincre le prospect cible, les experts du growth hacking œuvrent à l’amélioration de l’expérience utilisateur de façon constante pour la simple raison que le cerveau humain décroche très vite.

D’où l’importance de l’accrocher encore plus vite sur vos interfaces digitales, vos applications mobiles ou vos plateformes sociales.

Il est donc essentiel de clarifier au maximum le parcours utilisateur en vue de retenir le lecteur le plus longtemps possible sur vos pages. Et ceci passe par la mise en place d’un site “UX friendly”, notamment, par une réflexion poussée sur la recherche utilisateur, la conception d’expériences uniques, la rédaction orientée utilisateur ou l’ergonomie de votre site.

Concrètement, cela se traduit par des actions qui visent à :

  • Améliorer la vitesse de chargement du site,
  • Retenir l’attention du lecteur,
  • Réduire la charge cognitive,
  • Clarifier le discours,
  • Simplifier l’offre,
  • Optimiser les taux de conversion.

Lorsque les éléments de l’expérience utilisateur sont en parfaite corrélation avec les attentes des utilisateurs, la navigation devient fluide, intuitive, cohérente et conviviale et crée un sentiment de satisfaction qui joue un rôle fondamental dans la perception de votre offre.

3. Vos clients, la clé de la croissance de votre PME

Vous voulez savoir comment vos clients perçoivent votre PME ? Vous souhaitez connaître les points sur lesquels vous améliorer ? Posez directement la question à vos clients par le biais d’une enquête de satisfaction. Vous trouverez sur internet une grande variété d’outils gratuits pour créer rapidement votre enquête. Ensuite, diffusez-la à vos clients par email, à travers les réseaux sociaux ou grâce à une pop-up sur votre site Internet.

Collecter le retour de vos clients est un excellent moyen de savoir ce qu’ils pensent de votre PME, ce qu’ils apprécient et ce qui leur déplaît et de faire les modifications nécessaires pour les satisfaire davantage.

4. N’ayez pas peur d’échouer. Analysez et apprenez !

Internet permet d’analyser le comportement des utilisateurs de façon chirurgicale, pourquoi s’en priver ?

Pour optimiser les leviers de croissance, appuyez-vous sur des statistiques de trafic et des indicateurs de performances (KPIs) extrêmement poussés.

Les mesures fournies par des outils comme Google Analytics, Google Search Console ou l’A/B testing leur fournissent de précieux indicateurs comme :

  • Le nombre de visiteurs,
  • Le temps passé sur la page,
  • Le taux de rebond,
  • Le taux de conversion,
  • La performance d’une version de page web par rapport à une autre version (A/B test)
  • Le coût par clic,
  • Le taux d’abandon panier,
  • Le taux d’inscription à la newsletter,
  • Le panier moyen par utilisateur,
  • Le nombre de partages sur les réseaux sociaux,
  • Etc.

Autant de mesures qui  permettent de comprendre ses utilisateurs, d’analyser les campagnes marketing, de tester de nouvelles idées et d’ajuster sa stratégie de growth hacking.

Concrètement il s’agit de penser et concevoir des stratégies de croissance pour votre PME puis de tester, mesurer, suivre, améliorer, corriger et être prêt à tout recommencer jusqu’à atteindre votre objectif.

Surtout ne vous arrêtez pas au premier échec, il faut itérer et oser innover.

5. Concentrez-vous sur ce qui marche

Le principe de Pareto désigne le fait que dans n’importe quelle situation 20% des causes produisent 80 % des résultats.

En d’autres termes, 80 % du chiffre d’affaires est généré par 20 % des produits / services ou 20 % des efforts produits permettent d’atteindre 80 % des ventes.

Sans être une formule exacte, la règle des 80 / 20 permet de souligner l’importance de se focaliser sur les actions à forte valeur ajoutée.

Et ce, quitte à automatiser les tâches qui génèrent le moins de résultats en termes de productivité, de bénéfices, de retour sur investissement.

Pour attirer des leads qualifiés, il existe par exemple des tas de leviers (SEO, publicité en ligne, influenceurs, etc.). Pour communiquer il existe une multitude de canaux de diffusion (Instagram, Pinterest, LinkedIn, TikTok, Youtube, etc.).

Devez-vous faire jouer tous les leviers ? Devez-vous être actif sur tous les réseaux sociaux ? Non, mais vous devez savoir ce qui fonctionne pour vous. Vous devez concentrer vos efforts pour favoriser les actions, les canaux d’acquisition et les outils d’automatisation qui ont un impact sur la croissance de votre PME.

Guide : Générez plus de leads grâce à l’Inbound Marketing

Découvrez notre guide des bonnes pratiques de génération de leads pour les PME.

Dans ce guide, vous en apprendrez plus les sujets suivants :

  • Découvrir l’Inbound Marketing
  • Définir un Lead
  • Qualifier un Lead
  • La mécanique pour générer des leads
  • Fiche de travail : Démarrer votre première campagne de génération de leads

Réservez dès maintenant un audit gratuit de 30 minutes

Afin de savoir où vous en êtes dans votre marketing digital, les experts FASTUP vous proposent de faire un point gratuit sur votre entreprise et son approche marketing digital.

N’hésitez pas, c’est gratuit et sans engagement !


Renaud

Expert FASTUP, Renaud partage ses meilleurs conseils sur les domaines de prédilection que sont le Marketing, l'Organisation d'équipe et les Technologies.